Pour ce travail, j'ai utilisé ma tablette graphique et des photos, puis j'ai imprimé huit feuilles de calque que j'ai superposées de différentes façons. J'ai pris ces compositions en photo et j'en ai choisi une à laquelle j'ai ajouté le lutin et l'écureuil. Dans mon livre blanc, j'ai découpé une fenêtre sur cinq pages pour coller les calques d'une des compositions sélectionnées.

 

descalques1

 

descalques2

 

descalsques0

Le lutin et l'écureuil viennent du net.

 

Edit du 18 décembre : Célestine, inspirée par la première image, donne sa version des faits :

Pipounet le petit lutin aime jouer de la flûte. De son instrument il tire des sons doux qui plaisent beaucoup aux animaux de la forêt. Aujourd’hui, c’est un écureuil qui a entendu la mélodie de Pipounet. Il quitte sa maison tout en haut de l’arbre creux, et suit le farfadet sur le sentier plein d’aiguilles.
La forêt est immense et la musique résonne entre les grands arbres comme dans une cathédrale. Les deux amis s’enfoncent profondément dans le bois sombre. La petite musique continue sa ritournelle. Ils marchent d’un pas joyeux. Pipounet sait qu’il ne doit pas s’éloigner, mais il ne prend pas garde au danger.
Le brouillard descend sur le paysage, il fait un peu froid. Pipounet a les doigts engourdis, il joue moins facilement maintenant, car il tremble. Son ami l’écureuil essaie de le rassurer. Mais ils sont perdus. Ils ont peur, ils tremblent de plus belle.
De noirs oiseaux se posent sur les branches. « Au secours, crient les deux amis, allez dire au village que nous ne retrouvons plus notre chemin ». Mais les oiseaux ne bougent pas. Ils les regardent d’un air menaçant. Ce sont des corbeaux, ou peut-être des rapaces. Est-ce qu’ils vont les manger ? La nuit tombe. Pipounet pleure, il veut sa maman, il veut retrouver le chemin de sa maison. 
Heureusement, parmi les oiseaux, un merle a entendu pleurer le lutin. Il vole à tire d’aile vers le village, chercher du secours.
Les deux imprudents ont retrouvé leur maison et leur famille. Pipounet promet de ne plus jamais s’aventurer seul dans la forêt. Désormais, il jouera de la flûte dans son jardin

=====

Merci Célestine !!!!

=======

Edit du 24 décembre : Voici la contribution de Domila :

on ne change pas une équipe qui gagne... alors voici en écho à Célestine!
...Pipounet le petit lutin aime jouer de la flûte.De son instrument il tire des sons doux qui plaisent beaucoup aux animaux de la forêt.C'est d'ailleurs pour ça qu'il joue de la flûte...pour les animaux de la forêt! Certains posent des collets, lui il fait des trilles sur son flûtiau: "Elle est née la divine bestiole, quelle vienne à moi et dans ma marmi-te"!
Aujourd'hui c'est un écureuil qui a "mordu à l'hameçon"...il vient d'arriver dans cette forêt alors il ne se méfie pas encore du son maléfique de cet instrument diabolique.
Il s'approche de Pipounet et tous les deux cheminet joyeusement.Pourtant ce matin maman écureuil a bien mis en garde son petit...mais vous savez ce que c'est...ces sales gosses tout le temps à désobéir, pfff!
La journée passe ils s'amusent bien, mais la nuit arrive vite.Pipounet a joué toute la journée mais aucun autre animal ne s'est montré. Maintenant il fait nuit, les branches des arbres s'agitent et chantent"sauve-toi petit écureuil, sauve-toi".
Mais petit écureuil n'entend pas.Il commence à regretter son arbre et sa maman.
Pipounet ne joue plus.Il regarde bizarrement petit écureuil qui tremble de tous ses poils.
La nuit est sombre, très sombre!
Soudain...tout s'éclaire autour d'eux. Des bougies réchauffent la forêt??? On entend des rires.
-oh! mon joueur de flûte, comme il est beau!
-oh! mon écureuil en peluche, il est tout doux!
Pipounet et l'écureuil se retrouvent dans les bras des enfants.
"ouf! dit écureuil, ce rêve a failli mal se terminer"
"attend un peu qu'ils soient à l'école, dit Pipounet...tu perds rien pour attendre"

Noyeux Joël hi!hi!hi!

=========

Merci Domila !!!!

=========